POST

Le Yoga, joyau des femmes

07/03/2017

 

 

 

 

La femme est très différente de l’homme dans sa physiologie et stature. Ses muscles sont plus délicats, plus légers, son squelette est plus fin. Néanmoins, elle a la capacité de supporter des fatigues physiques et des pressions mentales bien plus fortes que l’homme, non pas parce qu’elle en a la force physique, mais parce que c’est un don de la nature, lié à son rôle.

Elle a le rôle de perpétuer la race humaine. C’est son rôle originel et primordial.

Mais aujourd’hui elle cumule différents rôles : celui de femme, de mère, de grand-mère.

Elle traverse différentes étapes de sa vie : puberté, menstruations, grossesse, ménopause.

Elle peut donc facilement perdre son équilibre intérieur, face au stress, face aux tensions physiques et mentales, face aux différentes étapes de la vie qui la fragilisent.

 

La femme est particulièrement exposée aux troubles suivants : respiratoires, pb gastriques, intestinaux (notamment par les grossesses), système hormonal (cyclique), système nerveux (souvent trop faible, en raison des hormones : très émotionnelle selon les périodes), articulations (plus fragiles que les hommes), peau (s’affine), système génital (s’affaiblir en raison des hormones, des cycles…)

 

La femme a une particularité bien à elle par rapport à l’homme : elle traverse trois grandes étapes dans sa vie : menstruation, grossesse et accouchement, ménopause.

 

- Menstruations : certaines femmes connaissent des troubles de la menstruation (aménorrhée, dysménorrhée (douleur), ménorragies (saignement excessif), oligoménorhée ou polyménorrhée (cycles trop longs ou trop courts)…). Ces troubles ont de nombreux facteurs, tels que mauvais développement des organes génitaux, déséquilibre hormonal, faiblesse musculaire des organes reproducteurs, faiblesse de constitution, facteurs psychologiques…

 

Le yoga et le pranayama vont corriger le mauvais fonctionnement des organes, assurer un bon équilibre hormonal, fortifier les muscles d’organes, tels l’utérus et vont aider à apaiser le mental

 

- Grossesse/maternité :

  • Conception : le yoga permet de fortifier l’utérus, d’apporter un équilibre des glandes thyroïdes (pour éviter les fausses couches) et de favoriser la fertilité ; important de pratiquer les inversions bénéfiques pour la thyroïde.

  • Grossesse : le yoga est non-violent, fortifie les muscles pelviens, améliore la circulation sanguine dans la région pelvienne, fortifie les organes de reproduction, exercent la colonne vertébrale et préparent à l’accouchement ; l’on veillera les trois premiers mois à ne pas faire de sauts et à avoir une pratique douce (car c’est la période à risque pour les fausses couches).

  • Accouchement : le yoga prépare à l’accouchement en ce qu’il aide à élargir la région pelvienne et à dilater le col, par les postures d’ouverture du bassin ; le pranayama fortifie les nerfs et évite les tensions mentales.

  • Post-partum : quelques mois après l’accouchement, le yoga permet de régénérer le corps et de récupérer plus rapidement souplesse et énergie.

  • Allaitement : pour produire 1 once (28cm3) de lait il faut 400 onces (11200 cm3) d’oxygène. Le travail du souffle dans le yoga et la stimulation de l’hypophyse favorisent la lactation ; certains asanas soulagent la lourdeur des seins.

 

 

- Ménopause : Vers l’âge de 40-50 ans les femmes connaissent des perturbations dans leur cycle menstruel (règles s’arrêtent brutalement, ou deviennent irrégulières, ou moins abondantes) : cela marque la fin des fonctions de reproduction. Tandis que les ovaires arrêtent de fonctionner, la thyroïde et les surrénales deviennent hyperactives et il y a un déséquilibre hormonal provoquant : bouffées de chaleur, hypertension, lourdeur des seins, maux de tête, insomnies, prise de poids, perturbations émotives, irritabilité, sentiment de perdre sa féminité…

 

Le yoga va être particulièrement salutaire, en ce qu’il calme le système nerveux et apporte équilibre. On dit que le yoga est un don précieux pour le vieillissement : il apporte fraîcheur d’esprit, joie et positivité. Il n’est jamais trop tard pour commencer le yoga. Lorsqu’on commence à un âge avancé, le yoga est un retour à la vie et à la paix.

 

Le yoga est donc un véritable joyau pour la femme, garant de sa santé, longévité et vitalité intérieure... Il n'y a pas d'âge pour pratiquer, alors commencez dès maintenant à soigner votre corps et votre esprit ainsi que votre féminité intérieure !

 

Sources : Yoga, Joyau de la femme, Gita S. Iyengar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

​© 2017 mastered by INDIGO YOGA

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now